Spectacles

Quatuor Béla et Julien Appert

 

 

 

 

 

QUATUOR BÉLA & JULIEN APPERT
JEUDI 20 JANVIER - 20h30
8€ et 5€ 

DÈS 7 ANS / DURÉE : 1H20

De Mozart à aujourd'hui, des chefs d’œuvre pour quatuor à cordes mis en image.

À l’invitation de l’Espace Culturel de Thourotte, le Quatuor Béla et Julien Appert proposent un dialogue en direct entre deux univers : l’image et le son. Ils vous entraînent dans un concert tout en mouvement porté par cinq chefs d’œuvre de la musique classique.

Le Quatuor Béla est composé de quatre musiciens lyonnais issus des CNSM. Ils se sont rassemblés autour du désir de défendre le répertoire contemporain et la création sous toutes ses formes : musique mixte, improvisation, théâtre musical.

Julien Appert est un artiste vidéaste, il développe depuis plus de dix ans sa vision de la vidéo en direct. Après des études d’arts plastiques, il accompagne, sur scène dans de nombreux festivals, différentes formations musicales. À leur côté, il crée un véritable univers visuel.

Au programme : Five To Five de Walter Hus, Thème et variations de Hans Krasa, Quatuor Milanais en sol de Wolfgang A. Mozart, La chute des anges rebelles de Karl Naegelen, Quatuor de Claude Debussy.

En première partie : le concert imagé des élèves de l’école de musique de Thourotte


Violons Frédéric Aurier & Julien Dieudegard
Alto Julian Boutin
Violoncelle Luc Dedreuil
Création visuelle Julien Appert

 

Les grandes dents - Nuits de la lecture - Thourotte

 

 

 

 

LES GRANDES DENTS
SAMEDI 22 JANVIER - 14h30
4€ et 3€ 

DÈS 4 ANS / DURÉE : 35 MN

Les grandes dents est un spectacle composé de deux histoires : la première est d’Ann Roccard. On y rencontre un crocodile : Théophile le crocodile, qui n’apprécie pas les moqueries. La deuxième est de Marie-Odile Judes. On y croise un loup qui va apprendre à respecter ses promesses (Poil-à-gratter, la terreur de la forêt).

Loïc Dauvillier est auteur de bande dessinée depuis 2003. Autodidacte, il invente des histoires pour les grands et les petits, et réalise des adaptations littéraires. Maria-Paz Matthey a étudié les arts plastiques et le théâtre à la faculté de Bordeaux III. Elle dessine le premier opus de Rosco le Rouge 2.0, avec Jean-Louis Marco au scénario. En 2016, elle publie Contes & Rock’n roll et Moi, je sais vraiment comment on fait les bébés !

Ensemble, ils nous racontent ces deux histoires avec des mots, des notes, des traits et beaucoup d’humour.

Spectacle proposé dans le cadre des Nuits de la lecture

 

bande annonce - Les Grandes Dents - from il était une fois on Vimeo.


La Montagne magique et l'arrivée des machines

 

 

 

 

 

LA MONTAGNE MAGIQUE ET L'ARRIVÉE DES MACHINES
MARDI 8 FÉVRIER - 14h30
5€ et 3€ 

DÈS 4 ANS / DURÉE : 45 MN

La Montagne Magique et l’arrivée des machines est un spectacle expérimental et poétique porté par la musique bricolée d’Emmanuel Mailly et un film réalisé en direct à partir d’illustrations originales créées et manipulées par Élie Blanchard devant une caméra. Un ciné concert où musique et film sont fabriqués en direct.

Alors que les premières lueurs du jour font disparaître les étoiles, les abeilles butinent des fleurs, l’ours sort de sa grotte, les oiseaux chantent en crachant des bulles de couleurs, les sols grouillent d’une vie microscopique, les poissons descendent la rivière et les œufs éclosent. Mais quel est ce bruit au loin qui vient perturber l’harmonie de la Montagne Magique ? BRRRROUUAAAAA, PSHHHIIIITTTTTT, BOUUUUUMMMMM C’est le bruit de machines ! Elles crachent d’énormes panaches de fumée, creusent la terre, détournent les rivières, coupent les arbres, rasent les prairies et incendient la forêt ! Les animaux s’allient pour protéger la nature et tenter d’arrêter les machines.

 

Musique et bruitage  Emmanuel Mailly
Illustrations & manipulation vidéo Élie Blanchard
Interactivité / programmation Martial Geoffre-Rouland


 


Balles d'histoires

 

 

 

 

 

BAL(LES) D'HISTOIRES
SAMEDI 12 FÉVRIER - 10h
4€ et 3€ 

DÈS 3 ANS / DURÉE : 45 MN

Bal(les) d'Histoires est né de l'envie du conteur de faire découvrir à l'enfant le plaisir du conte et de la musique. L'enfant n'est pas un simple spectateur : il représente un personnage à part entière dans le spectacle. Raconter une histoire c'est installer l’enchantement, décupler l’imaginaire de l'enfant, l'initier au voyage…

Musicien autodidacte, Corentin Soleilhavoup est venu au conte en croisant la route de la Compagnie Conte Là D'ssus. Refusant les étiquettes, il se veut artiste touche à tout, bricoleur du spectacle vivant. Portant sur le monde un regard tendre et révolté, ses histoires ne sont jamais innocentes, elles sont comme une discussion avec l'auditoire. Accordéon en bandoulière, chapeau vissé sur la tête, les mots s'envolent, chantés ou causés, les histoires sont belles et touchantes…


POUDRE(S)

 

 

 

 

 

POUDRE(S)
DIMANCHE 27 FÉVRIER - 16h
4€ et 3€ 

DÈS 10 ANS / DURÉE : 30 MN

À l’hiver 2020, l’Espace Culturel de Thourotte et l’ASCA de Beauvais s’associent pour un projet commun : la fabrication d’une oeuvre audiovisuelle à partir d’images d’archives de la région des Hauts-de-France.

La sélection s’est portée sur deux films documentaires réalisés par Louis Loiseleux au début des années 50 à Bresles (Oise). Tourné en 16 mm, les images traitent les actualités locales et montrent la sucrerie et ses employés.

Le musicien Emmanuel Mailly et l’artiste multimédia Cyril Doche proposent une relecture de ces films, allant jusqu’à l’intrusion, un dialogue corps à corps avec cet instantané de 70 ans. La bande son sera jouée en direct par Emmanuel Mailly.

 

Images Louis Loiseleux, Cyril Doche
Musique Emmanuel Mailly
Son Olivier Vasseur
En partenariat avec Archipop


KIDANSE - Mieux vaut partir d'un cliché

 

 

 

 

 

MIEUX VAUT PARTIR D'UN CLICHÉ QUE D'Y ARRIVER
JEUDI 3 MARS - 20h30
8€ et 5€ 

tout public / DURÉE : 1H

Quand Alfred Hitchcock prononce la phrase « Mieux vaut partir d’un cliché que d’y arriver », cela signifie que pour créer une oeuvre, il vaut mieux partir d’une idée simple et la complexifier au fur et à mesure de l’acte créatif, plutôt que de chercher l’originalité avant même d’avoir commencé le travail…

Sylvain Riéjou, danseur et chorégraphe, place les spectateurs aux premières loges de ses « prises de tête » et de ses déboires créatifs, tout en y injectant une bonne dose d’humour et d’autodérision. Parce que la vision de l’artiste romantique et torturé, c’est un peu cliché quand même ! Dans ce one man show qui mêle danse et vidéo, l’artiste est vraiment seul, enfin presque… Depuis le plateau, il manipule lui-même le son, la lumière et la vidéo tout en dialoguant avec son double virtuel et en dansant avec ses clones vidéo projetés. Nourri par des échanges complices avec les spectateurs, ce spectacle éveillera votre curiosité sur la danse et l’acte créatif.
 

Conception et interprétation Sylvain Riéjou
Régie générale Emile Denize
Coach chorégraphique Tatiana Julien
Regard extérieur Laure Hamidi, Mathilde Hennegrave