Un tournant : l’implantation de Saint-Gobain

Durement frappée par les combats de 1918, Thourotte se redresse spectaculairement, car la compagnie Saint-Gobain choisit, en 1919, d’y construire une vaste usine.

Créée en 1665 sous l’impulsion de Louis XIV et de Colbert, la Manufacture Royale de Glaces de Miroirs appartient véritablement au patrimoine français. Au sortir de la Première Guerre Mondiale, dans les communes de Saint-Gobain et de Chauny, les deux principales usines de la compagnie sont détruites. La direction décide de ne pas les reconstruire, mais de fusionner leurs activités sur un seul site, ultramoderne.

Thourotte est choisi pour son avantageuse situation géographique : situé à moins de 100 km de Paris, le village est traversé par le chemin de fer et par le canal. Le sable étant le composant essentiel du verre, l’usine trouve en Thourotte un village non éloigné des sablières de l’Oise, mais aussi des charbonnages du Nord. En 1920, le maire Joseph Onimus autorise l’implantation de Saint-Gobain. La compagnie achète 150 hectares de terrain, dont 5 hectares pour la construction de l’usine, sur le lieu-dit Chantereine.